Image default
Finance

Amazon veut vous faire payer avec la paume de la main



Publié le 29 sept. 2020 à 19:08

« Veuillez insérer votre main ». Voilà ce que l’on pourrait s’entendre dire à la caisse au moment de payer ses courses. C’est du moins la promesse faite par le géant Amazon qui a annoncé, mardi, le test d’une nouvelle technologie qui pourrait permettre, à terme, de payer simplement en passant la paume de sa main au-dessus d’un capteur.

Baptisé Amazon One, ce service biométrique vient d’être déployé dans les deux premiers magasins Amazon Go – les commerces de proximité développés par le géant de l’e-commerce – ouvert par le groupe à Seattle, où se situe son siège social. Pour l’instant, il ne sert aux clients qu’à ouvrir les portes de ces magasins. La firme de Jeff Bezos envisage cependant un grand nombre d’utilisations.

« Amazon One est un moyen simple, rapide et sans contact qui permet aux gens d’utiliser leur paume pour rendre plus simple les petites choses du quotidien comme payer dans un commerce, présenter une carte de fidélité, entrer dans un lieu comme un stade ou badger au travail », décrit dans un poste de blog Dilip Kumar , le vice-président des ventes au détail et des technologies chez Amazon.

Cette technologie sera dans un premier temps étendue aux autres commerces du groupe, qui se trouvent notamment à Chicago, San Francisco ou New York. Mais la firme de Jeff Bezos prévoit également de la vendre à des sociétés tierces.

Service « très sécurisé »

« Nous avons choisi la reconnaissance de la paume car elle est considérée comme plus intime que d’autres alternatives biométriques, souligne Dilip Kumar. De plus, c’est une technologie sans contact, et nous pensons que les consommateurs vont apprécier, surtout en ce moment. »

Amazon promet un service « très sécurisé », basé sur des algorithmes permettant de « créer une signature unique de la paume de chaque personne ». Pour la protéger, cette donnée biométrique ne sera pas enregistrée dans le scanner, mais directement cryptée et envoyée sur le cloud du géant de l’e-commerce. Chaque client pourra faire disparaître la « signature » de sa paume quand il le souhaite, promet également Amazon.

Secteur en ébullition

Le paiement biométrique est un segment en pleine ébullition. Pour le moment, en France, il est intimement lié au mobile, qui ne représente encore qu’une infime partie des transactions. Mais les choses pourraient rapidement évoluer avec l’arrivée des premières cartes de paiement biométrique.

Le mouvement pourrait être accéléré par la directive DSP2 qui pousse les banques à faire migrer leurs systèmes de paiement à distance vers « l’authentification forte ». Ceci doit inclure, entre autres, une vérification biométrique. Du fait de la pandémie, le calendrier a été repoussé à la fin du premier trimestre 2021.



Source link

Autres articles

Pétrole: la demande de plastique va soutenir la consommation dans la prochaine décennie

administrateur

La crise du coronavirus relance les débats sur l’avenir de l’assurance-vie

administrateur

Les vendeurs à découvert font leur show télé

administrateur

La Chine et la tech tirent les marchés mondiaux à un plus haut historique

administrateur

Crédit immobilier : la remontée des taux se confirme

administrateur

Le feuilleton BCE – Karlsruhe pourrait connaître de nouveaux rebondissements

administrateur