Image default
Economie

BlaBlaCar lance BlaBlaCar Daily, une application pour faciliter les trajets du quotidien


Cette nouvelle application entre dans le cadre du renforcement de la stratégie de développement de BlaBlaCar, en parallèle à sa récente levée de fonds de 115 millions de dollars.

Le géant français du covoiturage a annoncé ce lundi 26 avril lancer sa nouvelle application BlaBlaCar Daily, consacrée aux trajets du quotidien. Anciennement BlaBlaLines, cette nouvelle identité affiche trois nouveaux objectifs : «renforcer notre lien avec BlaBlaCar, mieux décrire notre app’ et son usage et être mieux compris de tous, partout dans le monde !» Changement de nom mais aussi d’ambitions, ce changement s’effectue dans l’optique d’atteindre 10 millions d’inscrits sur le long terme et de compter 300 000 trajets mensuels dès septembre prochain.

«Le futur du covoiturage se joue sur les trajets du quotidien»

En seulement quelques clics sur BlaBlaCar, Google Maps ou ViaNavigo, les utilisateurs pourront réserver leur covoiturage sur BlaBlaCar Daily jusqu’à 15 ou 20 minutes avant le départ. Cette nouvelle application s’accompagne également de nouvelles fonctionnalités. Il sera désormais possible de géolocaliser en direct les conducteurs et passagers sur une carte mais aussi d’identifier automatiquement ses covoitureurs favoris afin d’organiser des trajets avec eux.

BlaBlaCar Daily a pour vocation d’accélérer son développement dans les trajets «domicile-travail» tout en se tournant vers les déplacements de courte distance du quotidien, comme aller chez un ami ou se rendre à son entraînement de sport. La distance moyenne des déplacements est de 30km, et 20km en Île-de-France. «Tout ce qui ne peut pas être fait à pied ou à vélo», résume son directeur général Adrien Tahon au Parisien, qui estime que « le futur du covoiturage se joue sur les trajets du quotidien».

«Sur le long terme, BlaBlaCar souhaite proposer des voyages combinant des trajets longue et courte-distance pour offrir une véritable expérience porte-à-porte», selon le communiqué de la marque. Une nouvelle direction de l’application qui servira à accompagner l’expansion future du service à l’international.

Des aides mises en place pour le covoiturage

Pour atteindre leur objectif de 300.000 trajets mensuels en septembre, l’entreprise espère une amélioration de la situation sanitaire. «Alors que le contexte sanitaire va s’éclaircir dans les prochains mois, tous les voyants sont au vert pour faire du covoiturage un réflexe quotidien pour des millions de Français », a estimé Adrien Tahon. À noter que le leader français du covoiturage n’a vu sa fréquentation baisser que de 30% en moyenne durant la pandémie, contre plus de 60% pour le train et l’avion.

Pour assurer un bon développement, BlaBlaCar Daily mise aussi sur son ouverture aux collectivités et aux entreprises en leur proposant son soutien notamment grâce à la récente Loi d’Orientation des Mobilités. «Les entreprises peuvent désormais prendre en charge les frais de déplacement en covoiturage de leurs salariés jusqu’à 500€ par an grâce au développement du Forfait Mobilité Durable», détaille le communiqué.

BlaBlaCar Daily a d’ores et déjà signé des partenariats avec Engie ou EDF pour les aider à augmenter la part de covoitureurs parmi leurs collaborateurs, et a entamé des discussions avancées avec une trentaine d’autres grands groupes et entreprises.



Source link

Autres articles

Mobilisation générale pour développer l’application StopCovid

administrateur

Air Liquide résiste à la pandémie mondiale de Covid-19

administrateur

plongeon historique du PIB au deuxième trimestre

administrateur

Où est passée la suppression de l’ENA promise par Emmanuel Macron ?

administrateur

«Pourquoi une administration de plus dans un pays déjà suradministré ?»

administrateur

des voleurs de branches d’eucalyptus mettent en péril l’avenir de la filière

administrateur