Image default
Economie

Ces 5 villes où investir avec l’arrivée du Grand Paris


L’arrivée du Grand Paris a redessiné la carte immobilière de l’Ile-de-France en faveur des villes moyennes. Sans compter l’«effet Covid».

En 2030, le projet titanesque du Grand Paris verra le jour. Si tout va bien. Avec les deux confinements et l’essor du télétravail, les villes franciliennes, longtemps mises à l’écart, trouvent grâce de nouveau auprès des acheteurs. La flambée des prix de l’immobilier en Ile-de-France, alors qu’ils stagnent désormais à Paris, est là pour le démontrer.

» LIRE AUSSI – Immobilier: notre palmarès des villes où investir en 2021

L’arrivée des nouvelles lignes de métro n’y est pas étrangère. Avec le prolongement de la ligne 14 vers Saint-Ouen (93), les prix des logements aux abords des 4 nouvelles stations ont ainsi grimpé de plus de 46% en moyenne ces cinq dernières années (soit +9% par an). Et plus l’échéance s’éloigne, moins les prix flambent: +22% en 5 ans pour les prix près des stations des lignes 15, 16 et 17 prévues pour 2024, et +13% pour celles de la ligne 18, attendues en 2027.

Malgré ces envolées, les prix restent encore abordables: 5000 euros en moyenne pour les villes situées aux abords des stations. C’est deux fois moins que les tarifs parisiens. De quoi attirer des ménages désireux de se mettre au vert. «Même si les prix ont déjà fortement grimpé dans les quartiers aux abords des futures stations, il reste encore des opportunités à saisir», explique Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques de Meilleurs Agents.

» LIRE AUSSI – Le télétravail a-t-il fait grimper les prix de l’immobilier dans les villes moyennes?

Le site Meilleurs Agents, qui vient de lancer une carte interactive avec les prix et les loyers – et leur évolution sur 1 et 5 ans – des nouvelles stations, a sélectionné les villes qui seront, selon lui, les grandes gagnantes du Grand Paris. Son top 5 est le suivant: Saint-Denis (93), Villejuif (94), Bobigny (93), Bagneux (92) et Gennevilliers (92). «L’arrivée du métro a joué un rôle d’accélérateur de croissance dans ces villes en pleine transformation, analyse Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents. Saint Denis (4130 euros le m²), en passe de devenir le carrefour du Grand Paris, devient la vitrine de la Seine-Saint-Denis pour les JO de 2024».

Et son alter ego du sud de l’Ile-de-France, c’est Villejuif (5250 euros le m²) qui va également concentrer beaucoup de lignes de transport, des connexions directes avec Paris mais aussi des projets d’infrastructures tels que le Campus Grand Parc de 420.000 m² composé de bureaux, de logements et de commerces.

» LIRE AUSSI – Ces trois villes qui ont de quoi séduire les acheteurs immobiliers

Le site Meilleurs Agents mise également sur des villes comme Bobigny et Gennevilliers. Avec l’arrivée de la ligne 15, leurs habitants pourront rejoindre La Défense (une des stations de la ligne 15) en, respectivement, 25 et moins de 10 minutes en métro (contre 45 et 35 actuellement). Autres points en commun: le réaménagement du centre-ville et des prix attractifs (3000 euros le m² pour Bobigny et un peu plus de 4300 euros le m² pour Gennevilliers).





Source link

Autres articles

Prix Business with attitude : lancez-vous !

administrateur

après presque trois mois de fermeture de l’aéroport, un premier avion a décollé d’Orly

administrateur

Le pétrole américain plonge de 25% avec les craintes sur le stockage

administrateur

Plus d’un tiers des jeunes redoutent des impayés de loyer pour 2021

administrateur

à Paris, les professionnels redoutent une «catastrophe économique»

administrateur

À Grenoble, la mairie tente de s’opposer à l’implantation d’un KFC

administrateur