Image default
Economie

ces sites et applications qui ont fleuri ces dernières semaines pour optimiser l’accès aux doses


Les personnes désireuses de se faire vacciner contre le Covid-19, mais théoriquement non éligibles, peuvent espérer obtenir un rendez-vous plus vite en utilisant un de ces outils.

Contribuer à accélérer la vaccination et éviter de «perdre» des doses de vaccins anti Covid-19 : c’est l’objectif de trois sites internet indépendants lancés ces dernières semaines : «Vite ma dose !», Covidliste et le dernier en date, Covid Anti-Gaspi. Que proposent ces plateformes ? Quelles sont leurs particularités ?

À voir aussi – Vaccination: Castex annonce des créneaux dédiés pour les enseignants et policiers de plus de 55 ans

Covid Anti-Gaspi et Covidliste pour utiliser les doses «perdues»

Covid Anti-Gaspi est une application gratuite lancée par Medicamentum, site d’informations sur les médicaments. Cette plateforme permet de mettre en relation des particuliers désireux de recevoir une injection au plus vite avec des professionnels de santé disposant en fin de journée de doses restantes.

Les candidats à la vaccination qui ne sont pas encore dans les cibles éligibles s’inscrivent gratuitement et en quelques clics sur cette plateforme. Ils sont alors susceptibles de recevoir une notification leur indiquant qu’un professionnel de santé, situé à proximité de leur domicile, dispose de doses de vaccins. Il faut alors répondre au message pour bloquer cette dose et se rendre au lieu de vaccination indiqué sans tarder, la durée de réservation étant «limitée».

Les candidats au vaccin ne peuvent pas choisir leur vaccin. «Vous vous verrez proposer le vaccin qui est à disposition», précise Medicamentum, en fonction des doses «disponibles au fil de l’eau et de façon inattendue». « Ce n’est pas un coupe-file pour les non-prioritaires », prévient l’initiateur de ce service, Pascal Huynh, cité par Les Échos. En effet, la liste d’attente se fait «par ordre de priorité» en fonction des critères d’éligibilité des personnes. Et parmi des personnes du même âge, et comportant les mêmes caractéristiques de santé (maladies ou non), la place sur la liste d’attente est déterminée selon l’ordre d’inscription.

Dans la même logique, Covidliste.com s’adresse aussi à toutes les personnes désireuses d’être vaccinées, même si elles sont théoriquement non éligibles. Lancé par des bénévoles, ce site met en relation en temps réel des établissements et professionnels de santé qui disposent de doses de vaccins non utilisées, avec des volontaires non vaccinés. Près de 700.000 candidats au vaccin sont inscrits sur Covidliste, peut-on lire en page d’accueil du site. 25.500 personnes ont déjà été contactées pour une dose de vaccin disponible. Mais seulement 1742 d’entre elles ont confirmé leur rendez-vous.

«Vite ma dose ! » pour trouver un rendez-vous dans son département

Autre application qui vise à accélérer le processus de vaccination : «Vite ma dose». Cette plateforme s’adresse cette fois à des personnes éligibles à la vaccination. Cet outil, qui fait partie de CovidTracker, ce site qui permet de suivre l’évolution de l’épidémie, «détecte automatiquement le prochain rendez-vous disponible dans votre département», selon son fondateur, l’ingénieur en informatique Guillaume Rozier.

«Vite ma dose» est un moteur de recherche qui utilise la plateforme Doctolib pour trouver le créneau de vaccination le plus rapide dans un certain secteur géographique. Ce moteur «n’est pas un outil officiel, n’est pas exhaustif et ne remplace pas une recherche manuelle», prévient toutefois le site.

Pour rappel, les plateformes agréées de prise de rendez-vous sont Doctolib, KelDoc et Maiia.

À voir aussi – 500 000 injections en une journée: «C’est le signe d’une vaccination tous azimuts», souligne Attal



Source link

Autres articles

la Suisse va transmettre l’identité de clients d’UBS au fisc français

administrateur

Les logements vendus en Île-de-France sont de plus en plus grands

administrateur

Le gouvernement engage 1,5 milliard d’euros pour aider le secteur logistique

administrateur

La mairie de Paris inaugure des HLM des beaux quartiers qui font rêver

administrateur

Les couacs de la distribution de masques gratuits par la Ville de Paris

administrateur

« Le ralentissement de la hausse des prix devrait se confirmer en 2021 »

administrateur