Image default
Economie

Couvre-feu en Île-de-France et 8 autres villes : heures, attestation, amendes


Le président de la République, Emmanuel Macron, vient d’annoncer de nouvelles mesures en vue de réduire la propagation du coronavirus.

Cela passera par un couvre-feu à partir de samedi en Île-de-France et dans 8 autres métropoles :

  • Grenoble,
  • Lille,
  • Lyon,
  • Aix-Marseille,
  • Montpellier,
  • Rouen,
  • Saint-Etienne,
  • Toulouse.

Heures

Ce couvre-feu sera imposé entre 21 heures et 6 heures du matin, et durera au moins six semaines, jusqu’au 1er décembre, «sous réserve du vote par le Parlement».

Attestation et dérogations

Une attestation sera nécessaire pour circuler durant ces horaires. «Évidemment, pour toutes celles et ceux qui rentrent du travail après 21 heures ou travail de nuit qui travaillent plus tard, il y aura une autorisation pour celles et ceux qui ont des urgences, par exemple sanitaires. Il y aura des autorisations», a dit Emmanuel Macron.

Les détails de ces autorisations seront donnés demain matin par le premier ministre Jean Castex. «Il y aura une stricte limitation aux bonnes raisons», a complété le président de la République, assurant qu’il fallait que ces mesures s’accompagnent de «beaucoup de bon sens».

«Après, ça dépend de votre situation. Si vous habitez à côté du restaurant, vous pouvez sortir à 21 heures chez vous si vous avez une demi heure de transport. Vous allez vous organiser pour le quitter à 20h30. Et puis après, il y aura aussi des éléments de concertation locale parce voit bien que les situations sont très différentes», a encore dit Emmanuel Macron.

Amendes

«Il y aura des amendes comme il y en a déjà pour beaucoup d’infractions prévues, soit une amende de 135 euros», a dit Emmanuel Macron. En cas de récidive, l’amende sera de 1500 euros.

Avant ces nouvelles mesures, des dérogations existaient déjà dans plusieurs zones. Il a en effet déjà été instauré depuis le début de la crise sanitaire.

L’exemple de la Guyane

En Guyane, depuis le 25 mars, les habitants doivent respecter un couvre-feu. Les modalités de ce couvre-feu ont évolué au fil des mois. Au départ, il s’étendait de 21h à 5h du matin. Désormais, depuis le 25 septembre, l’interdiction de circuler ne s’étend plus «que» de 23h à 5h du matin. Mais les horaires peuvent être raccourcis, ou au contraire étendus, dans certaines communes en fonction de l’évolution du virus.

Ce couvre-feu donne toutefois lieu à des dérogations. S’il n’est pas possible de faire des courses ou du sport, il reste toujours possible de se déplacer pour certains motifs en journée ou le soir : déplacements professionnels, déplacements pour motif de santé, déplacements pour motif familial impérieux…. Pour cela, il faut se munir d’un justificatif accessible sur le site du gouvernement.

Une attestation de déplacement en Guyane pendant le couvre-feu Site officiel du gouvernement (capture d’écran)

Certains motifs autorisant les déplacements rappellent ceux de la célèbre attestation de déplacement, que la France entière a connue pendant le confinement.

D’autres villes ont connu le couvre-feu

Par ailleurs, plusieurs villes de France métropolitaine – une centaine au total -, ont aussi connu un couvre-feu en mars dernier. Il était alors imposé par arrêté municipal ou préfectoral. Dans la plupart des cas, les habitants des villes en question ne pouvaient pas circuler entre 22h et 5h du matin. Certaines villes imposaient même un couvre-feu dès 20h.

Comme en Guyane actuellement, des attestations de déplacements dérogatoires permettaient de contourner le couvre-feu sur présentation de justificatifs. Par exemple, les trajets du domicile et au travail étaient autorisés, ainsi que les déplacements pour motif de santé ne pouvant être différés ou encore les motifs familiaux impérieux (assistance à une personne vulnérable, par exemple). Selon les communes, les contrevenants s’exposaient à des amendes allant de 38 euros à 135 euros.



Source link

Autres articles

Il faut relancer le débat sur le temps de travail, selon l’Institut Montaigne

administrateur

Delphine Ernotte obtient un deuxième mandat à la tête de France Télévisions

administrateur

Le lancement du vol habité de SpaceX reporté à cause du mauvais temps

administrateur

les clubs de sport inquiets après l’annonce des fermetures de salles

administrateur

En lançant son nouvel indice boursier, la Chine rêve de concurrencer son rival américain

administrateur

Taxer l’immobilier des plus aisés: l’idée fait son chemin

administrateur