Image default
Economie

Découvrez le classement des entreprises où il fait bon travailler


PALMARÈS EXCLUSIF – Le palmarès Best Workplaces distingue les employeurs qui cultivent la qualité de vie au travail. Cette attention portée aux salariés prend tout son sens à l’heure de la pandémie.

Il ne s’agit pas de bonheur mais de qualité de vie au travail, rappelle d’emblée Patrick Dumoulin, président de la société de conseil Great Place to Work France. Le bonheur est une appréciation personnelle qui appartient à chaque salarié. La qualité de vie au travail, en revanche, relève de la responsabilité et de l’engagement de l’employeur.» C’est donc cette qualité de vie professionnelle que chaque année Great Place to Work s’attache à mesurer en auditant les entreprises qui font appel à son expertise pour améliorer leur expérience collaborateur.

Sur les 192 entreprises certifiées par Great Place to Work, 79 ont obtenu le label Best Workplaces et figurent dans le palmarès 2021. «Ce qui est récompensé et plébiscité, explique Patrick Dumoulin, c’est l’attention qu’apportent les dirigeants à leurs collaborateurs et la sincérité de cet engagement, que ce soit dans le management, l’organisation ou le cadre de travail offert par l’entreprise à ses équipes.»

La force des choses

L’intérêt pour les employeurs? Cette attention portée à l’épanouissement professionnel amorce en fait un cercle vertueux. Dans un management de confiance, les salariés gagnent en efficacité et l’impact est positif sur le résultat de l’entreprise.

Patrick Dumoulin, président de GPTW. GPTW

«L’expérience collaborateur réussie a des retombées positives sur les clients», ajoute Patrick Dumoulin. Et une société où il fait bon travailler attirera plus facilement les talents dont elle a besoin pour se développer.

Par la force des choses, un an après le déclenchement de la crise sanitaire, ce 19e palmarès des entreprises où il fait bon travailler est un millésime particulier. Les employeurs sont désormais jugés aussi sur leurs capacités à organiser le travail à distance dans les meilleures conditions matérielles et psychologiques possibles, à veiller au bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée depuis que la frontière entre les deux est devenue plus floue. «La pandémie a malmené tous les salariés et a un impact fort sur l’organisation du travail, analyse Patrick Dumoulin. Les entreprises – comme celles qui figurent au palmarès Best Workplaces – qui avaient une vraie proximité managériale ont mieux réussi à maintenir le lien. Elles ont ainsi pu faire preuve d’agilité et de réactivité dans cette période difficile. Plus que jamais, que ce soit envers leurs collaborateurs, leurs clients, leurs fournisseurs et toutes leurs parties prenantes, les entreprises doivent s’engager. Elles ne peuvent plus ignorer leur environnement au sens large.»

Cette question de la qualité de vie au travail – et le palmarès Best Workplaces le montre bien – n’est pas uniquement le souci de start-up qui se bagarrent pour attirer de jeunes talents de plus en plus exigeants et qui veulent trouver du sens dans leur travail. Dans ce palmarès 2021, figurent aussi des entreprises plus classiques. Par exemple, Legallais. Doyen du classement, ce distributeur de produits de quincaillerie aux professionnels fête cette année ses 132 printemps. Ou Manutan, plus jeune avec ses 50 printemps. Deux entreprises très «vieille économie» mais qui ont su s’adapter, prenant notamment le virage d’internet. Ou encore W.L. Gore et Associés. Connue pour son produit phare, le textile Gore- Tex, cette société familiale américaine est guidée par des valeurs qui irriguent ses filiales hors des États-Unis.

La méthode d’évaluation de Great Place To Work

Pour évaluer les entreprises du palmarès Best Workplaces, Great Place to Work procède en deux temps. D’une part, le Trust Index, questionnaire en 73 points, est adressé à tous les collaborateurs. Pour que l’enquête soit validée, un taux de participation minimum est requis. Ce taux varie en fonction de la taille de l’entreprise. D’autre part, le Culture Audit est un dossier complété par l’entreprise sur ses pratiques managériales. Cet audit est réalisé par une équipe de Great Place to Work.

La certification Great Place to Work est un premier niveau de reconnaissance attribué aux entreprises qui obtiennent un taux de réponses positives au Trust Index d’au moins 65%.

Sont ensuite éligibles au palmarès Best Workplaces toutes les entreprises certifiées au cours de l’année et ayant obtenu une note minimum de 30 sur 60 au Culture Audit.



Source link

Autres articles

les ventes repartent à la hausse en juin

administrateur

Altran et Hitachi Rail montent à bord du train futuriste Hyperloop TT

administrateur

le gouvernement publie un guide sur le télétravail

administrateur

American Airlines ouvre les portes du Boeing 737 MAX pour dissiper les peurs

administrateur

Dans les entreprises, le respect des mesures sanitaires à l’épreuve du temps

administrateur

dans les services publics, il faudra prendre rendez-vous

administrateur