Image default
Economie

Disney confie sa saga Star Wars à Ubisoft


L’américain EA ne sera plus le seul à pouvoir adapter la célèbre licence en jeux vidéo. L’action d’Ubisoft a gagné 6% à l’annonce de ce partenariat non-exclusif.

Que la licence Star Wars soit adaptée en jeu vidéo, voilà qui n’a rien d’inhabituel. Les aventures de la famille Skywalker et l’univers étendu de la saga ont donné naissance à près d’une centaine de jeux au cours des quarante dernières années, dont les plus récents sont Star Wars Jedi Fallen Order et Star Wars Squadrons. Mais que l’éditeur français Ubisoft soit choisi par Disney pour réaliser un jeu Star Wars est une grande première. La Bourse de Paris a applaudi la nouvelle, avec une hausse de 6% de l’action Ubisoft.

La licence Star Wars avait été acquise en exclusivité par Electronic Arts (EA) en 2013 pour une décennie. Ce partenariat n’a pas été de tout repos, entre projets annulés et scandale autour de la politique de monétisation de Star Wars Battlefront 2, un bad buzz mondial qui avait provoqué la colère de Disney.

Collaboration de long terme

Le géant du divertissement n’a visiblement pas souhaité renouveler un tel type de contrat et préfère désormais confier sa précieuse licence à plusieurs éditeurs. «EA a été et continuera à être un important partenaire pour nous. Mais nous pensons qu’il y a de la place pour d’autres studios», a indiqué au site américain Wired Sean Shoptaw, directeur des jeux et des divertissements interactifs chez Disney.

Ubisoft se voit confier la création d’un jeu Star Wars en monde ouvert. « C’est le début d’une collaboration de long terme avec Disney et Lucasfilm Games, et nous sommes heureux de travailler main dans la main pour enrichir l’incroyable héritage de Lucasfilm avec un jeu qui saura ravir les fans», a déclaré son PDG Yves Guillemot dans un communiqué.

Le développement échoue à Ubisoft Massive, un studio basé en Suède à l’origine de la licence de jeux en ligne en monde ouvert The Division. « C’est un univers que nous adorons et nous tenons à lui rendre justice avec un jeu et une histoire qui embarqueront ses passionnés d’hier et d’aujourd’hui dans un voyage immersif et extraordinaire, dont ils se souviendront pendant longtemps», indique Julian Gerighty, directeur créatif du futur jeu Star Wars. Le studio a lancé une campagne de recrutement. Si aucune date de sortie n’a été communiquée, le projet ne devrait vraisemblablement pas être commercialisé avant au moins trois ans.

Un jeu Indiana Jones en production

Disney, via sa nouvelle division Lucasfilm Games, a également annoncé mardi la création d’un jeu issu de la licence Indiana Jones. Le développement a été confié à l’éditeur américain Bethesda et son studio MachineGames (la saga Wolfenstein). Là encore, très peu de détails ont filtré hormis que le jeu sera réalisé par Todd Howard, le réalisateur du plus grand succès de Bethesda, Skyrim.

Disney a toujours préféré confier l’adaptation de ses licences en jeux vidéo à des éditeurs externes. Les rares studios de développement détenus par le géant du divertissement ont été fermés, dont ceux de LucasFilm. «Ce serait un trop gros challenge de réussir par nous-mêmes à égaler la qualité des jeux produits [par ces éditeurs tiers] et à les mettre rapidement en vente», reconnaît dans Wired Sean Shoptaw. Disney devrait multiplier les partenariats externes non-exclusifs. «Nous ne manquons pas de gens qui frappent à notre porte», reconnaît Douglas Reilly, directeur de Lucasfilm Games.



Source link

Autres articles

réunion ce jeudi entre gouvernement et professionnels

administrateur

le reste à charge zéro dans les secteurs en difficulté prolongé jusqu’à mars

administrateur

Entre stocks qui débordent et besoin urgent de trésorerie, les grandes enseignes cassent les prix

administrateur

Bouygues Telecom lance le premier forfait 5G «low-cost»

administrateur

Les trottinettes électriques aggravent le bilan carbone de Paris

administrateur

la direction coupe la poire en deux

administrateur