Image default
Finance

FTX, la plateforme crypto qui monte, lève des fonds records



Publié le 21 juil. 2021 à 19:17

La plateforme FTX vient de boucler la plus grosse levée de fonds de l’histoire du secteur des cryptomonnaies. Notamment spécialisée dans le trading d’actifs numériques, FTX a annoncé ce mardi avoir levé près de 900 millions de dollars, ce qui propulse sa valorisation à plus de 18 milliards de dollars. FTX a réuni pour ce tour de table de série B près de 60 investisseurs dont Softbank, Sequoia ou Insight Partners, selon un communiqué.

« Les fonds permettront à FTX d’élargir davantage ses offres de produits et sa base d’utilisateurs. La société tirera parti des fonds pour améliorer davantage ses offres et effectuer des investissements stratégiques conçus pour développer l’entreprise » a expliqué la société dans sa déclaration.

Sam Bankman-Fried, son PDG de 29 ans, a précisé selon Bloomberg que « les acquisitions seraient probablement des transactions sur le marché privé […] avec des cibles potentielles comprises entre 5 millions et 1 milliard de dollars ». De quoi relativiser les ambitions débordantes affichées par le jeune milliardaire qui a déclaré récemment dans une interview au « Financial Times », envisager de pouvoir racheter les géants de la finance traditionnelle comme Goldman Sachs ou la Bourse de Chicago (CME) « si FTX devenait la plus grosse bourse de crypto au monde ».

Plateforme lancée en 2019

Le PDG de FTX avait récemment fait savoir que sa société n’avait pas actuellement l’intention de s’introduire en Bourse, mais que c’était une option envisageable. Un cap de la cotation déjà franchi il a quelques mois par Coinbase , une autre plateforme d’actifs numériques, qui est désormais valorisée près de 46 milliards de dollars.

Lancée en 2019, FTX a réussi à s’imposer comme une des boursesen cryptomonnaies majeures, en proposant un service fiable sur la fluidité des transactions et une offre pléthorique de produits financiers. Récemment, la plateforme a par exemple annoncé le lancement d’actions tokénisée s, dont certaines issues des grands noms du Nasdaq comme Facebook, Netflix, Tesla ou Google.

En seulement deux ans, FTX revendique avoir ainsi réuni près d’1 million d’utilisateurs quotidiens pour un volume moyen d’échange proche des 10 milliards de dollars. Des performances qui l’ont propulsé comme la quatrième bourse pour la vente de bitcoin et la deuxième au monde sur les produits dérivés, selon Coingecko.

Pour séduire le grand public et les investisseurs sur le marché américain, Sam Bankman-Fried a récemment mené des opérations de communication d’envergure. Le deuxième plus gros donateur de la campagne présidentielle de Joe Biden selon le Wall Street Journal, a ainsi recruté Tom Brady, légende du football américain, comme ambassadeur de sa plateforme. Un coup de com’ précédé par les enchères remportées pour faire renommer « FTX Arena » la salle qui accueille les matches du Miami Heat, une des franchises américaines de basketball les plus connues au monde.



Source link

Autres articles

En vingt ans, la profitabilité des réseaux bancaires a été divisée par deux

administrateur

Relance : Bercy promet 3 milliards pour renforcer les bilans des entreprises

administrateur

Le télétravail se généralise dans le secteur bancaire

administrateur

Comment un hedge fund spécialiste du pétrole s’est converti à la transition énergétique

administrateur

Lazard prend la tête du M&A en France post-crise

administrateur

Shine étoffe sa gamme avec une assurance-facture

administrateur