Image default
Economie

La très attendue PlayStation 5 sort ce jeudi en France


Pour les fans de jeux vidéo, c’est un peu Noël en avance. Ce jeudi rime avec le lancement européen de la nouvelle console de Sony, la PlayStation 5. Cette dernière succède à la PlayStation 4, sortie en 2013 et écoulée à plus de 114 millions d’exemplaires dans le monde. Et le moins que l’on puisse dire est que la demande pour sa petite soeur est haute.

Il n’a fallu que quelques heures à Sony pour vendre, le 24 septembre, son stock de consoles ouvert aux précommandes. Les joueurs à l’affût se sont précipités sur les rares vagues de réassorts chez les distributeurs français. Mais tous ne récupéreront pas forcément leurs commandes jeudi.

Classés comme non-essentiels par le gouvernement dans le cadre du deuxième confinement, les magasins de jeux vidéo et les rayons spécialisés de la grande distribution sont fermés au public mais autorisent le retrait en click and collect. Pour éviter les attroupements, Micromania a étalé sur plusieurs jours le retrait de PlayStation 5 et fixé une heure de rendez-vous pour chacun de ses clients.

Des réassorts d’ici Noël

Pour ceux qui n’ont pas de réservation, il sera inutile de se précipiter jeudi dans les magasins : les rayons jeux vidéo sont fermés. Il faudra donc se tourner vers les sites Internet de la grande distribution, du distributeur spécialisé Micromania, ou vers les plateformes d’e-commerce. Mais l’espoir est mince tant les stocks sont limités.

Interrogé par le Figaro, Jim Ryan, le patron de la division jeux vidéo de Sony, indique qu’il y aura «du réassort d’ici Noël. Mais la demande restera supérieure aux stocks disponibles. Nous faisons tout notre possible pour renforcer notre capacité de production, mais la situation ne va pas s’améliorer avant mars, voire au-delà.» La quête d’une PlayStation 5 sous le sapin ne sera pas impossible, mais elle s’annonce compliquée.

Jeu en 4K et à haute vitesse

La PlayStation 5 est disponible en deux modèles, l’un vendu à 499 euros et l’autre à 399 euros. La différence réside en la présence ou l’absence d’un lecteur de BluRay. Les consommateurs qui opteront pour le modèle à 399 euros, dit Digital Edition, devront passer par la boutique en ligne PlayStation Store pour acheter et télécharger leurs jeux. Il ne leur sera pas possible de revendre leurs jeux ou d’en acheter en occasion, ni de profiter des prix réduits souvent pratiqués par la grande distribution.

La nouvelle console propose des jeux en ultra haute définition dont les possesseurs de télévisions 4K profiteront le mieux. Mais le bond technique depuis la PlayStation 4 se fait aussi sentir sur les plus anciens écrans Full HD. Autre promesse tenue : les jeux s’affichent à une vitesse de 60 images par seconde, contre 30 sur la génération précédente. Cela se traduit par une plus grande fluidité.

Certains jeux de lancement, comme Spiderman Miles Morales, exploitent également la technologie du Ray Tracing, un nouveau mode de traitement de la lumière. Les flaques d’eau et les vitres reflètent alors le monde environnant pour plus de réalisme et d’immersion.

La PlayStation 5 est dotée d’un disque de stockage ultrarapide (SSD), qui permet de singulièrement réduire les temps d’attente pour lancer un jeu et charger une partie. Autre confort appréciable : la console est bien plus silencieuse que sa prédécesseure. Mais cette discrétion sonore se paye par une taille imposante. Avec ses 39 centimètres de long, 26 centimètres de profondeur et 10 centimètres de hauteur, la PS5 ne trouvera pas sa place dans tous les meubles télé.

À VOIR AUSSI – Xbox Series X : on vous fait découvrir la nouvelle console de Microsoft



Source link

Autres articles

inquiets, les salariés vont se mobiliser ce mardi

administrateur

les pays du Nord rejettent la proposition franco-allemande

administrateur

des milliers de salariés manifestent contre les suppressions de postes post-Covid

administrateur

Les visites de logements seront autorisées à partir du 28 novembre

administrateur

«Vers une urgence sanitaire sans fin et sans contrôle ?»

administrateur

Ce que le dispositif «anti-squats» change pour les propriétaires

administrateur