Image default
Finance

Le bitcoin rechute sous les 30.000 dollars



Publié le 20 juil. 2021 à 18:30Mis à jour le 20 juil. 2021 à 18:41

Le bitcoin ne redécolle pas. Le cours de la reine des cryptomonnaies a baissé ce mardi de 3,5 % pour stagner près des 29.630 dollars à la mi-journée, selon CoinGecko. Après avoir timidement rebondi en juin pour atteindre les 40.000 dollars, le bitcoin est toujours loin derrière son record atteint en avril à 64.829 dollars. Depuis ce sommet, la devise numérique affiche une chute de 54 %, emportant dans son sillage plus de 600 milliards de dollars de capitalisation. En retombant sous les 30.000 dollars ce mardi, le bitcoin efface ainsi toutes les progressions observées depuis le début de l’année 2021.

Une tendance qui touche d’autres cryptos, notamment l’ether, la deuxième valeur du marché. Le jeton développé par Ethereum affiche une baisse de 3,5 % à 1.750 dollars, ce mardi après avoir déjà reculé de près de 7 % la veille. En chute de 58 % depuis son record à 4.356 dollars en mai, l’ether affiche néanmoins une progression de 145 % depuis le début le 1er janvier. La capitalisation mondiale du marché des cryptos est également en berne, à 1.240 milliards de dollars, toujours dominé à 47 % par le bitcoin et 17 % par l’ether.

Progrès sur le front des monnaies numériques de banque centrale

Après avoir surfé sur les flux de capitaux des institutionnels, le bitcoin fait face à nombreux revers. La répression réglementaire de la Chine envers les mineurs de cryptomonnaies a notamment jeté un froid sur le marché. La banque centrale de Chine a également demandé à plusieurs de ses plus grandes banques d’Etat ainsi qu’à la plateforme de paiement mobile Alipay d’« enquêter et d’identifier » les comptes bancaires facilitant le commerce de cryptomonnaies, et de bloquer toutes les transactions correspondantes.

Et les récents progrès des projets de monnaie numérique de banque centrale pourraient également contester l’avènement des cryptomonnaies non étatiques. La semaine dernière la Banque centrale européenne (BCE) a notamment fait un pas de plus vers la création d’un euro numérique en donnant son feu vert à une phase d’investigation de deux ans qui permettra de déterminer les contours et fonctionnement de cette monnaie électronique destinée aux particuliers. Lundi, la secrétaire au Trésor Janet Yellen a de son côté encouragé les principaux régulateurs financiers américains à accélérer leur examen de nouvelles règles pour encadrer les stablecoins comme Tether ou l’USD coin.

Présenté par certains comme une réserve de valeur alternative aux actifs traditionnels grâce sa quantité d’émission limitée, le bitcoin peine par ailleurs à performer face aux marchés boursiers. Alors que sa volatilité lui a permis de doubler de valeur au cours de l’année, sa chute actuelle sous les 30.000 dollars le fait revenir à son niveau du 1er janvier, contre une progression de près de 13 % du S & P 500 sur la même période.



Source link

Autres articles

La facturation des dépôts des particuliers passe un cap en Allemagne

administrateur

L’envolée des prix du carburant tire l’inflation à la hausse

administrateur

Aviva confirme son recentrage en réduisant la voilure en Italie

administrateur

Covid-19 : comment la volatilité des marchés a aidé les grandes banques américaines

administrateur

Etats-Unis: le gendarme des marchés récompense son centième lanceur d’alerte

administrateur

Les hedge funds spéculent sur la remontée des taux et de l’inflation

administrateur