Image default
Finance

Le fonds Silver Lake met la main sur Meilleurtaux



Publié le 13 oct. 2020 à 9:17

Changement d’échelle, et de propriétaire. Le comparateur et courtier en ligne Meilleurtaux a annoncé son passage des mains d’un fonds géré par Goldman Sachs à celles de Silver Lake, un fonds d’investissement spécialisé sur les technologies, qui devient l’actionnaire majoritaire aux côtés de l’équipe de management.

Selon nos informations, le montant de la transaction se situe entre 700 et 800 millions d’euros. Soit plus de trois fois le montant auquel Goldman Sachs avait acquis le groupe français en 2017 (260 millions d’euros).

Meilleurtaux assure avoir réalisé plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 – « le double de son niveau en 2016 », dit le communiqué – et avoir enregistré 20 % de croissance annuelle entre 2017 et 2019.

« La crise sanitaire a affecté nos activités cette année, mais nous devrions tout de même être en légère croissance, affirme Guillaume Autier, le patron de Meilleurtaux. Nous tablons sur une reprise de notre rythme de croisière dès l’année prochaine ».

Avec cette acquisition, Silver Lake assure faire un pari sur l’avenir. « Nous n’investissons pas pour le prochain semestre, on investit pour six ou sept ans, commente Christian Lucas, président-directeur général EMEA chez Silver Lake. Meilleurtaux n’a pas d’équivalent en France. Initialement, la société fait du courtage immobilier. Mais aujourd’hui, c’est une vaste marketplace de produits et de services financiers qui vont du crédit à l’épargne en passant par l’assurance ».

Diversification

Meilleurtaux s’est en effet fortement diversifié depuis ses débuts dans le courtage en crédit immobilier, qui représentait 95 % de son activité au début de la décennie précédente. En six ans, Meilleurtaux a acquis pas moins de 7 acteurs du secteur financiers.

Dernière en date, le rachat en 2019 de la société de conseil en placements et investissement MonFinancier, rebaptisé depuis Meilleurplacement. Avant cela, Meilleurtaux avait également racheté le site d’information Cbanque (MoneyVox), le comparateur d’assurance MerciHenri.com (Meilleurassurance.com) ou encore la société de regroupement de crédit Préféo (Meilleurtauxsolutions).

En outre, Silver Lake voit d’un très bon oeil les deux acquisitions de Meilleurtaux dans le secteur de l’assurance-emprunteur, Multi-Impact en 2014 et Assurea en 2017. Le potentiel de croissance de cette activité progresse à mesure que ce marché s’ouvre à des acteurs «alternatifs» venant concurrencer les offres groupe des banques traditionnelles.

La réglementation, qui s’est souvent penchée sur l’ouverture de ce marché, pourrait devenir encore plus favorable aux acteurs alternatifs : la semaine dernière, l’Assemblée nationale a adopté une mesure permettant de changer à tout moment d’assurance-emprunteur, sans attendre la date anniversaire de la signature. « Il y a beaucoup de demande de renégociations, car par rapport aux taux actuels, il y a de quoi faire », confirme Christian Lucas.

Signe des temps, tandis que Silver Lake parie sur le modèle numérique et très diversifié de Meilleurtaux, qui affiche peu de frais fixes avec son réseau de 340 agences franchisées, une banque traditionnelle est à la peine pour trouver un repreneur pour sa branche détail. Le réseau français d’HSBC n’a pas encore trouvé preneur, et certains évoquent la possibilité d’un « prix négatif » pour cette cession, si l’entité était cédée pour une somme symbolique.



Source link

Autres articles

La bombe à retardement des prêts garantis par l’Etat

administrateur

Vent d’euphorie sur les Bourses chinoises

administrateur

Banque d’investissement : HSBC veut supprimer un poste sur trois en France

administrateur

Levée de dette : semestre record pour l’Etat français

administrateur

Les banques suspendues à la décision de la BCE sur le gel des dividendes

administrateur

Délits d’initiés: la Cour Suprême limite les pénalités du gendarme boursier américain

administrateur