Image default
Economie

Le masque rendu obligatoire dans 69 communes de Mayenne


En intérieur comme en extérieur: le port du masque va devenir obligatoire dans 69 communes de Mayenne dès ce lundi 3 août, selon les informations de France Bleu Mayenne. Jusqu’à présent, le port du masque en extérieur était seulement obligatoire dans les centres-villes de Laval, Mayenne, Évron et Château-Gontier.

La poursuite de l’épidémie dans le département a poussé le préfet à renforcer les mesures de prévention. Dans un courrier envoyé le 29 juillet, Jean-Francis Treffel a ainsi invité tous les maires du département à lui indiquer s’ils souhaitaient que le port du masque soit imposé dans leur commune. «Dans le cas où vous considéreriez que certains espaces du territoire de votre commune justifieraient une telle mesure en raison de l’affluence observée dans ces lieux, je vous invite à me le faire savoir dans les plus brefs délais», avait-il fait savoir. Le port du masque obligatoire ne s’applique en revanche qu’aux personnes de plus de 11 ans, et pas à celles pratiquant une activité physique.

Ce vendredi, l’Agence régionale de santé (ARS) a comptabilisé 1106 cas confirmés dans le département. La Mayenne est ainsi classée en situation de «vulnérabilité élevée», avec un taux d’incidence de 111.7 cas pour 10.000 habitants. Un chiffre en légère baisse par rapport au précédent bulletin, mais qui reste élevé puisqu’il a quasiment doublé en l’espace d’une semaine. Le seuil d’alerte, fixé à 50, est largement dépassé.

Relâchement

Deux nouveaux clusters ont en outre été identifiés dans ce département, l’un dans une usine de traitement de viande et l’autre dans plusieurs structures, dont un foyer de jeunes travailleurs. «Nous n’arrivons plus à retracer systématiquement les chaînes de transmission dans le cadre des investigations de ces deux clusters, ce qui est un signe de diffusion du virus au sein de la population générale», précisait ce vendredi le Dr Sibylle Bernard-Stoecklin, épidémiologiste à SpF, au Figaro.

Le préfet de la Mayenne a renforcé ces derniers jours l’arsenal déployé contre le coronavirus en interdisant les rassemblements de plus de 10 personnes «au moins jusqu’au 16 août» et en indiquant que les contrôles deviendraient plus fréquents. «Ce que vit la Mayenne n’est pas un événement mineur. Dès lors, au cours des prochains jours, les forces de police et de gendarmerie multiplieront les contrôles des obligations sanitaires d’abord dans un but préventif puis avec une visée répressive pour s’assurer que chacun est à la hauteur du moment que nous vivons», a ainsi indiqué la préfecture.

Le virus ne prenant pas de vacances, les autorités mettent en garde contre un relâchement des populations dans le respect des gestes barrières, en particulier chez les jeunes: «le préfet Jean-Francis Treffel appelle les adolescents et les jeunes adultes à respecter les gestes barrières pour protéger leur génération, mais aussi celles de leurs parents et de leurs grands-parents».

À voir aussi – Covid-19 en Mayenne: «On est en train de casser la courbe», assure Olivier Véran



Source link

Autres articles

Après le confinement, l’hécatombe annoncée des auto-écoles

administrateur

PSA Hordain aura finalement recours à plus d’intérimaires locaux que de salariés polonais

administrateur

Emmanuel Macron annonce le versement de la prime Covid pour les aides à domicile

administrateur

La Cour des comptes dresse un tableau apocalyptique post-crise des finances publiques

administrateur

Comment calculer le rendement de son investissement locatif ?

administrateur

les régions prisées par les Français pour se mettre au vert

administrateur