Image default
Economie

Le plus grand bureau de poste de France bientôt prêt pour sa nouvelle vie


EN IMAGES – Découvrez le chantier de la Poste du Louvre à Paris qui accueillera dans quelques mois bureaux, logements, commerces et hôtel de luxe.

La mythique Poste du Louvre, en plein cœur de Paris, va devenir un site d’exception mêlant hôtel de luxe, commerces, logements sociaux… mais elle restera aux mains de la Poste et conservera une activité postale (beaucoup plus restreinte que par le passé. «La Poste a vendu bon nombre de ses bâtiments à travers la France, mais ici, elle reste propriétaire et ce n’est pas pour rien», souligne Rémi Feredj, directeur général de Poste Immo, filiale immobilière du groupe La Poste.

» LIRE AUSSI – Gare du Nord: la Mairie de Paris voit rouge après le feu vert pour les travaux

Fermé depuis 2015, l’ancien hôtel des postes, comprenant 32.000 m² de surface de plancher et le plus grand centre de distribution du courrier en France, était connu des Parisiens pour être ouvert 7 jours sur 7, de nuit, ce qui a longtemps permis aux étourdis et retardataires d’envoyer du courrier avec «le cachet de la poste faisant foi», surtout lorsque la déclaration de revenus s’expédiait encore par voie postale. Ce bâtiment de pierre et de fer, reconnaissable par son péristyle donnant sur rue, a été construit en 1886 par l’architecte Julien Guadet. Il comporte des nefs métalliques qui en font un des chefs-d’œuvre de l’architecture industrielle de la IIIe République.

Façade en pierre et poutrelles métalliques

L’endroit mêle façade en pierre et poutrelles métalliques à l’intérieur et se trouve à l’intersection de divers points stratégique de la ville: à deux pas de l’ancien ventre de Paris avec les Halles, le quartier des affaires et les commerces de la rue de Rivoli sans oublier la Bourse du commerce voisine qui ouvrira dans quelques mois pour faire découvrir au public la collection d’art de François Pinault.

À partir de 2021, l’ancienne Poste centrale deviendra «un concentré de ville mixte et compact», selon l’expression de l’architecte Dominique Perrault, en charge de ce chantier gigantesque présenté récemment à la presse. Les travaux pilotés par Bouygues Bâtiment Ile-de-France doivent donner naissance à une halte-garderie, un hôtel 5 étoiles doté de 82 chambres ou suites, des commerces encore à définir, un commissariat de police, des espaces de coworking, une brasserie, son bar panoramique avec un toit-terrasse à 360°, des logements ainsi qu’un bureau de poste… Quant aux deux niveaux de sous-sol, ils accueilleront des places de parking et 1000 m² destinés à la logistique urbaine.

Promenade panoramique

Malgré ses imposantes proportions, le bâtiment est étonnamment lumineux. Son grand péristyle et les généreuses ouvertures qui ont été pratiquées inondent les lieux de la clarté du jour. Cela permettra aussi de jouer sur la transparence pour deviner l’intérieur du bâtiment depuis l’extérieur. Autre surprise: l’immeuble ne compte officiellement que trois étages et un quatrième consacré au toit-terrasse, mai en fait il s’agit à chaque fois de doubles hauteurs abritant un niveau de mezzanine.

Le clou du spectacle se situera évidemment sur ce fameux toit-terrasse posé au-dessus de l’hôtel de luxe. Le chantier va encore bon train mais on devine déjà que les 500 m² de terrasse végétalisée et les 360 m² de bar lounge seront particulièrement prisés. La vue est tout bonnement exceptionnelle et les proportions du bâtiment invitent à une véritable promenade panoramique juste au-dessus des toits de Paris.





Source link

Autres articles

Les restaurateurs contestent leur fermeture devant le conseil d’État

administrateur

Valérie Pécresse promet «un masque en tissu par abonné Navigo»

administrateur

Olivier Véran lance en urgence un «Ségur de la santé»

administrateur

Le gouvernement annonce la distribution de «chèques vacances tourisme» pour cet été

administrateur

Janet Yellen confirmée pour diriger le Trésor américain

administrateur

Burger King offre un kilo de pommes de terre à ses clients pour soutenir les producteurs

administrateur