Image default
Economie

Le prêt Nexity Crescendo, un prêt à 0% pour acheter dans le neuf


[Publi-rédactionnel]Avec le prêt Crescendo a 0%, Nexity et LCL offrent un accès facilité au logement neuf à de nombreux ménages.

Nexity et LCL s’engagent pour faciliter l’accès à la propriété des Français grâce à l’offre Crescendo. Ce prêt inédit à taux zéro est un atout de taille lorsqu’on souhaite acquérir sa résidence principale dans le neuf, que l’on soit primo-accédant ou déjà propriétaire.

Dans un contexte économique incertain, investir dans l’immobilier reste une valeur sûre. Afin d’accompagner les acquéreurs en quête de leur résidence principale, le groupe immobilier Nexity s’associe avec la banque LCL pour proposer l’offre Crescendo. Un partenariat dont l’objectif est de faciliter l’accession à la propriété en améliorant le pouvoir d’achat immobilier des ménages.

L’offre Crescendo, un prêt pour un accès au logement facilité

Si l’accès à la propriété est le rêve de nombreux Français, le financement peut représenter un obstacle de taille, particulièrement pour les plus jeunes et les ménages modestes. L’offre Crescendo a vu le jour afin d’encourager l’achat d’une résidence principale dans le neuf.

 

Le prêt Nexity Crescendo, une offre modulable

En s’associant pour proposer l’offre Crescendo, Nexity et LCL s’engage pour permettre au plus grand nombre d’acquérir sa résidence principale. En fonction de son projet immobilier, ce prêt à 0% permet d’augmenter sa capacité d’endettement pour acheter plus grand ou d’alléger les mensualités du prêt en en diminuant le montant. Cette solution de financement sur-mesure est élaborée pour répondre au mieux aux besoins de chacun. Un accompagnement personnalisé par un expert est également proposé afin d’être conseillé à chaque étape de son projet.

 

Des conditions d’accès flexibles

En offrant la possibilité d’emprunter jusqu’à 50.000€ à taux zéro, l’offre Crescendo de Nexity et LCL permet de diminuer le coût de son crédit immobilier. De plus, le prêt Crescendo est compatible avec la souscription au prêt LCL de 10.000€ à 0% destiné, quant à lui, aux primo-accédants. Le cumul de ces prêts à taux zéro complémentaires permet d’optimiser son financement.

 Un avantage qui n’est pas réservé uniquement aux primo-accédants et qui est accessible sans conditions de revenus. L’offre Crescendo a été pensée pour permettre au plus grand nombre d’accéder à la propriété. Ainsi, il est également possible de la cumuler avec d’autres dispositifs d’aides au financement, comme le prêt à taux zéro.

  

Le prêt à taux zéro, un soutien bienvenu

Dispositif mis en place en 1995 par l’État, le prêt à taux zéro, aussi appelé PTZ, a pour objectif de facilité l’accès à la propriété des primo-accédants. Ce prêt aidé est un coup de pouce pour concrétiser son projet immobilier.

 

Le prêt à taux zéro, qu’est-ce que c’est ?

 Le prêt à taux zéro est un emprunt caractérisé par un taux d’intérêt de 0%. Ainsi, l’emprunteur rembourse uniquement la somme prêtée, dans frais de dossier, ni intérêts. En revanche, le prêt à taux zéro n’est pas exempt de cotisations puisqu’il est impératif de souscrire à une assurance décès-invalidité. Conçu pour apporter un coup de pouce aux futurs propriétaires aux revenus les plus modestes, le prêt à taux zéro permet de financer une partie de son projet immobilier mais pas la totalité. Il doit donc être cumulé avec d’autres solutions de financements immobiliers, comme l’offre Crescendo par exemple.

 

Des conditions d’éligibilité encadrées

Pour pouvoir bénéficier du prêt à taux zéro, il ne faut pas être propriétaire de sa résidence principale. Il est également soumis à des conditions de ressources qui dépendent de la zone géographique où se situe le logement et du nombre de personnes qui composent le foyer. De plus, pour pouvoir bénéficier d’un prêt à taux zéro, il est impératif de passer par une banque conventionnée par l’État. La liste des établissements de crédits habilités est disponible sur le site de la Société de gestion des financements et de la garantie et de l’accession sociale à la propriété.

 

 Mettre toutes les chances de son côté pour obtenir un prêt immobilier

Condition sine qua non à l’achat d’un logement, les démarches pour obtenir un prêt immobilier peuvent effrayer. Pourtant, en soignant son dossier, ce n’est pas si compliqué.

 

Rassurer son banquier sur sa solvabilité

Pour qu’une banque accepte de prêter de l’argent dans le cadre d’un prêt immobilier, elle doit impérativement être rassurée sur la capacité de l’emprunteur à le rembourser. Pour ce faire, il est nécessaire de fournir un maximum d’éléments afin de prouver sa solvabilité. Présenter des finances saines et ne pas être abonné aux découverts permet de prouver sa qualité de bon gestionnaire.

 

De même, une situation professionnelle stable est appréciée. Si être salarié en contrat à durée indéterminé est généralement plébiscité, il est tout à fait possible d’emprunter si l’on est travailleur indépendant par exemple. Il faut simplement être en mesure de présenter plusieurs bilans d’activité pour pouvoir attester de ses revenus.

 

Posséder un apport pour contribuer à son projet

Il est possible d’acquérir un logement sans apport grâce à un prêt à 110% qui prend en charge les frais de notaire, de dossier et de garantie. Toutefois, apporter une contribution lorsqu’on fait une demande de prêt immobilier est souvent apprécié par les banques. Cela permet de démontrer sa capacité à épargner et permet de bénéficier de conditions d’emprunt plus intéressantes. L’offre Crescendo peut également être rassurante puisqu’elle permet d’alléger la somme demandée dans le cadre de son crédit immobilier.

*Ce contenu publi-éditorial vous est proposé par le site Nexity La rédaction du Figaro n’a pas participé à sa conception.



Source link

Autres articles

Dette, pouvoir d’achat, inflation… Les chiffres marquants du budget 2021

administrateur

une nouvelle salve de taxes américaines entre en vigueur ce mardi

administrateur

Après les trottinettes, Dott va se lancer dans le vélo électrique à Paris

administrateur

«Carnet de rappel», température, déplacement… Ce que proposent les restaurateurs pour éviter la fermeture

administrateur

Bataille entre Xavier Niel et Octave Klaba pour la reprise de Shadow

administrateur

Sony retire le jeu vidéo Cyberpunk 2077 du PlayStation Store et rembourse les joueurs

administrateur