Image default
Economie

Le temps est suspendu pour les contrôles fiscaux


La suspension exceptionnelle ne signifie pas que les entreprises vont échapper aux contrôles: les agents pourront exercer leur contrôle au-delà des délais de prescription.

En 2019, les redressements ont rapporté près de 10 milliards d’euros.
En 2019, les redressements ont rapporté près de 10 milliards d’euros. Picture-Factory/Racle Fotodesign – stock.adobe.com

Le constat est unanime: la suspension du contrôle fiscal durant l’état d’urgence sanitaire face à la crise du coronavirus soulage tant les agents du fisc que les contribuables, à commencer par les entreprises. «Les actes de procédure sont suspendus mais le dialogue avec l’entreprise se poursuit, si cette dernière est d’accord. Si l’entreprise estime ne pas être en état de poursuivre la procédure, tout est suspendu», précise la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Il aurait été difficile de poursuivre les vérifications des comptes des entreprises dans un contexte de confinement et de télétravail pour bon nombre d’agents du fisc et salariés. Et, a fortiori, à l’heure où l’activité économique connaît un fort ralentissement avec certains secteurs qui sont à l’arrêt. Cette pause «est perçue positivement par les entreprises», confirme-t-on du côté du Medef.

Toutefois, cette mesure exceptionnelle ne signifie pas que les entreprises vont échapper aux contrôles. Certes, le temps des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment



Source link

Autres articles

L’économie française a détruit un demi-million d’emplois au premier trimestre 2020

administrateur

Brune Poirson tacle Leclerc sur des œufs durs vendus sous plastique

administrateur

baisse en trompe-l’œil au mois de mai

administrateur

des prêts gratuits avec garantie publique, mais pas sans conditions pour les entreprises

administrateur

Dans le Sud, des conditions de travail compliquées pour les saisonniers agricoles

administrateur

des ventes prévues en baisse durable contrairement aux prix

administrateur