Image default
Finance

Les fusions et acquisitions dans les cryptomonnaies ont doublé en 2020



Publié le 1 avr. 2021 à 13:11

Derrière la hausse du bitcoin, le secteur de la cryptographie est en effervescence. L’activité des transactions dans le secteur des cryptomonnaies a décollé de 131 % en 2020 et la tendance devrait s’intensifier en 2021, selon un rapport publié par le cabinet PwC.La plus grosse transaction de l’année passée a été le rachat par le chinois Binance de CoinMarketCap, l’un des fournisseurs de données sur les devises numériques les plus consultés au monde. Binance, qui figure parmi les plus grosses plateformes d’achat et de vente de cryptos en volume du marché, avait déboursé 400 millions de dollars pour faire de ce deal l’un des plus important de l’histoire du secteur.

Mais loin derrière cette transaction XXL, la taille moyenne des transactions s’évalue à 52,7 millions de dollars. Un bond de 174 % par rapport à 2019, où elles s’élevaient à 19,3 millions de dollars selon PwC. Du côté des levées de fonds, leur valeur totale a grimpé de 33 % en 2020, et le montant moyen de ces levées est en hausse de 68 % pour atteindre 10,8 millions de dollars. Des sociétés dédiées aux cryptos ou à la blockchain, comme la plateforme Bakkt contrôlée par le New York Stock Exchange (NYSE), Paxos ou Chainalysis ont ainsi chacune levé plus de 100 millions de dollars en 2020.

Année 2020 record, 2021 encore plus haut ?

Si l’année dernière a été un record pour les fusions et acquisitions et la collecte de fonds, 2021 « est déjà sur la bonne voie pour le surpasser de manière significative », estime Henri Arslanian, dirigeant de la division crypto chez PwC.

La multiplication par deux du prix du bitcoin depuis le début de l’année est notamment un puissant catalyseur qui pousse les acteurs institutionnels et les grands fonds comme Blackrock à investir dans le secteur. L’adoption des cryptomonnaies par des multinationales comme PayPal , Tesla ou Microstrategy devrait participer également à soutenir un afflux de liquidités.

Les projets de monnaies numériques développées par des banques centrales (CBDC), l’essor de la finance décentralisée (DeFi) et des jetons non fongibles (NFT) devraient également encourager une régulation accrue du secteur et stimulé l’intérêt des grands investisseurs comme des particuliers pour le secteur.

Selon PwC, cette tendance devrait supporter la croissance des acteurs déjà dominants, « bien financés et rentables » qui chercheront à poursuivre leurs activités de fusions et acquisitions ou de levée de fonds. Pour les transactions à venir, le rapport estime que « l’accent ne sera pas mis sur l’acquisition de concurrents plus petits, mais plutôt sur des entreprises qui offrent des services auxiliaires à leur offre actuelle », indique le rapport, faisant référence aux médias, au marché des données et à la recherche sur la conformité.



Source link

Autres articles

Prêts garantis par l’Etat : dix jours pour sauver les entreprises françaises

administrateur

Aux Etats-Unis, les faillites se multiplient mais les bonus demeurent

administrateur

Quand les Argentins utilisent le bitcoin pour sauver leur épargne

administrateur

Le charbon a encore de beaux jours devant lui

administrateur

BNP Paribas teste le conseiller bancaire payant dans une trentaine d’agences

administrateur

Chine : 100 milliards d’euros d’impayés sur les plateformes de crédit entre particuliers

administrateur