Image default
Economie

Les territoires ruraux face à la désertification médicale


L’inégalité d’accès au soin, loin d’être un phénomène récent, devrait continuer à s’aggraver dans les années à venir, selon une étude commandée par l’Association des maires ruraux de France.

Les territoires ruraux «ont un accès aux soins inférieurs à celle de la moyenne des territoires français». C’est le constat d’une étude commandée par l’Association des maires ruraux de France intitulée : « L’Étude de la santé en milieu rural ». Ce dernier, qui voit sa population vieillir, n’a jamais attiré aussi peu de médecins, alors que les besoins ne cessent d’augmenter. Une situation, qui sans geste fort de l’État sur la liberté d’installation, devrait empirer.

L’inégalité dans l’accès aux soins entre ville et campagne est loin d’être un problème récent. Depuis 20 ans, on constate un écart notable entre les départements dits «hyperruraux» et ceux classés comme «hyperurbains». Si la différence est plus mesurée pour les généralistes, elle explose en revanche chez les médecins spécialistes. Ils sont en moyenne deux fois plus nombreux, pour 1000 habitants, dans les métropoles que dans les campagnes.

La situation actuelle est le résultat d’une tendance de fond. Le manque de nouvelles installations et les difficultés pour les médecins partant à la retraite, de trouver un remplaçant, ont conduit à l’amplification des «déserts médicaux». Ainsi «148 cantons étaient dépourvus de médecins en 2017 contre 91 en 2010», alerte l’étude.

Cette tendance baissière : «80% des cantons ont vu baisser leur densité médicale et pour 30% la baisse est de plus d’un tiers », est particulièrement grave, alors que les besoins médicaux sont en hausse, notamment en raison du vieillissement de la population. Ainsi la part des plus de 75 ans est passée de 3,6 à 9,4% de la population. Un mouvement qui va continuer de s’aggraver dans les prochaines décennies. Tout comme la désertification.

Un phénomène qui devrait continuer à s’aggraver

Plusieurs raisons à cela. En premier lieu, le vieillissement des médecins installés en milieu rural. Plus de la moitié d’entre eux ont plus de 55 ans et ce vieillissement est beaucoup plus rapide que celui de la population française. Selon l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé, interrogée en 2012 : « sur la seule période 2000-2009, la part des omnipraticiens ayant 55 ans et plus a été multipliée par 3,8 » alors que, sur la même période, ce chiffre n’est que de 1,1 pour l’ensemble des Français.

Autre phénomène inquiétant : l’accroissement de la spécialisation. Que ce soit par facilité, intérêt financier, ou autre, le nombre de spécialistes augmente, or leur implantation en milieu rural est plus rare que pour les généralistes.

Enfin dernier point soulevé par le rapport : la féminisation de la profession. Les femmes représentaient 35% des praticiens contre presque 50% aujourd’hui et à terme plus encore, car surreprésentées chez les moins de 45 ans. Or ces dernières sont particulièrement concentrées en milieu hyperurbain. De plus elles exercent souvent moins longtemps, explique l’étude.

Face à cela, l’Association des maires ruraux de France fait le constat de l’échec des politiques misent en place pour lutter contre les déserts médicaux. L’augmentation des médecins et des lieux de formation, n’a pas empêché la forte concentration autour des lieux universitaires et des métropoles attractives. Mais l’étude met plus en avant les défauts de la politique de liberté d’installation. Il juge que cette dernière «ne permet pas une régulation satisfaisante de la couverture territoriale de l’offre». Cependant, au-delà d’un appel à un changement de politique, l’étude ne propose pas de mesures précises pour enrayer le phénomène.



Source link

Autres articles

ces villes qui offrent le meilleur cadre de vie

administrateur

ni nationalisation, ni prolongation d’après le ministre des Transports

administrateur

tous les copropriétaires vont enfin pouvoir voter à distance

administrateur

«Je ne pouvais pas ne pas y aller», ces soignants retraités qui viennent prêter main-forte à la campagne de vaccination

administrateur

Adrien Taquet réfléchit à rendre obligatoire le congé paternité

administrateur

Plusieurs centaines de milliers de dossiers médicaux français volés sont disponibles sur le darkweb

administrateur