Image default
Economie

Mélanie Laurent, le nom de célébrité le plus «dangereux» sur internet selon un classement McAfee


Qui eût cru que taper le nom de Stromae dans son moteur de recherche pouvait représenter un danger pour sa cybersécurité ? Une étude publiée par McAfee, un éditeur d’antivirus, ce mardi, a dressé la liste des noms de 20 personnalités françaises* les plus «dangereux» sur Internet. Arrive en première place sur le podium, l’actrice Mélanie Laurent, suivie de sa consœur Clémence Poésy et de la petite-fille de Grace Kelly, Charlotte Casiraghi. Pour établir son classement, la société a recensé le nom de centaines de célébrités françaises et les a confrontées aux URL de sites malveillants.

Les risques pointés par le rapport ne sont pas liés intrinsèquement liés au nom des personnalités, mais aux recherches associées. En effet, taper «Stromae» sur un moteur de recherche redirige vers sa page Wikipédia et ses actualités. Rien d’alarmant. En revanche, le même nom suivi de «Free mp3», «Torrent» ou encore «Téléchargement» mène plus facilement à des sites malveillants. Ce qu’entend McAfee par «dangerosité» correspond à la popularité des noms associés à des recherches de contenus.

Ces sites peuvent se manifester sous diverses formes. «Certains proposent de faux contenus gratuits afin d’installer des logiciels malveillants sur les ordinateurs des internautes, notamment pour les faire miner de la cryptomonnaie à leur insu. Il peut aussi s’agir de sites sur lesquels on trouve des arnaques, comme de faux jeux concours. D’autres redirigent abusivement le consommateur vers de la publicité», détaille Thomas Roccia, chercheur en sécurité au sein de l’équipe McAfee Advanced Threats Research auprès du Figaro. Les utilisateurs «mettent potentiellement leurs informations personnelles et identifiants de connexion entre de mauvaises mains» explique Raj Samani, Chief Scientist chez McAfee dans un communiqué.

Le confinement a entraîné de nouveaux comportements

Pour l’entreprise, le confinement a élargi le terrain de jeu des cybercriminels. «Les consommateurs recherchent plus que jamais des divertissements gratuits en ligne», pointe Raj Samani. Les cybercriminels se sont inspirés de ces nouveaux comportements pour améliorer leurs pièges, observe l’entreprise. «Il est donc crucial que les fans restent vigilants quant à la protection de leur vie numérique et réfléchissent à deux fois avant de cliquer», ajoute Raj Samani.

Pour ce faire, plusieurs solutions existent. «Les utilisateurs à la recherche des derniers films populaires ou d’actualités sur leurs célébrités préférées doivent être prudents et ne cliquer que sur des liens redirigeant vers des sources fiables», conseille l’entreprise. Pour cela, mieux vaut privilégier les sites de streaming légaux, même s’ils sont souvent payants. Il est également possible de vérifier la réputation d’un site grâce à différents outils proposés par McAfee mais aussi Google, et d’autres. Enfin, l’installation d’un contrôle parental permet de protéger les enfants, qui ne font pas la différence entre un site fiable et un site malveillant.

*1.Mélanie Laurent, 2.Clémence Poésy, 3.Charlotte Casiraghi, 4.Marion Cotillard, 5.Caroline Receveur, 6.Jeanne Damas, 7.Audrey Tautou, 8.Lætitia Casta, 9.Stromae, 10.Slimane, 11.Stéphane Bern, 12.Charlotte Gainsbourg, 13.Vincent Cassel, 14.Elodie Gossuin, 15.Pierre Ménès, 16.DJ Snake, 17.Jenifer, 18. Tony Parker, 19.Léa Seydoux, 20.Sanaa El Mahalli (Sananas)



Source link

Autres articles

les restaurateurs essaient de positiver malgré un probable report de la date d’ouverture

administrateur

Le syndicat de pilotes SNPL dénonce des «pratiques inacceptables»

administrateur

Pourquoi le taux de pauvreté a un peu baissé en 2019 mais va probablement remonter en 2020

administrateur

Cooperl menace de fermer deux ou trois usines après sa condamnation

administrateur

comment va fonctionner TousAntiCovid Carnet

administrateur

Carlos Ghosn évoque un «obstacle technique» à son audition par la justice française

administrateur