Image default
Economie

Ordonnance sur les petites copropriétés : Syndic One a su anticiper  


[Publi-rédactionnel] C’est un acteur historique des métiers de l’immobilier, Sergic, qui a le premier développé un syndic en ligne pour les petites copropriétés, Syndic One, en 2014. Ce nouveau modèle est alors pionnier dans le genre, et il a aujourd’hui évolué pour prendre en compte les évolutions législatives qui vont dans son sens. Encore aujourd’hui, en proposant non pas une plateforme mais un véritable syndic professionnel en ligne, la société se positionne en précurseur et continue de faire évoluer ses offres.  

Une solution concrète pour les petites copropriétés  

A la création de Syndic One en 2014, une question se pose : comment proposer une vraie solution aux petits immeubles, à la fois économique et performante pour les copropriétaires, souvent réunis en syndic bénévole, et les libérer d’un carcan législatif trop lourd. La réponse ? Créer une offre à un tarif juste en misant sur le principe du partage. Syndic One s’occupe à distance de la partie administrative, de toutes les tâches back office et assure la responsabilité juridique. De leur côté, les copropriétaires ont a leur charge ce qui se passe physiquement dans l’immeuble. Le modèle a le grand avantage de proposer une protection réelle tout en échappant aux coûts trop onéreux des syndics traditionnels, avec un tarif de 9,90€ par lot et par mois.  

La loi sur les petits immeubles devancée par Syndic One    

Dès 2014, le syndic en ligne avait compris que le manque de souplesse des AG dans les petites copropriétés posait problème. Pour eux, il se révélait absurde que le syndic soit présent coûte que coûte à l’AG et les décisions devaient pouvoir être prises tout au long de l’année, en fonction des besoins. Après une résistance forte au départ, l’activité a été développée et d’autres acteurs les ont suivis. Avec la loi ELAN du 23 novembre 2018 et l’ordonnance sur les petites copropriétés, c’est une victoire pour Syndic One puisque la législation vient à évoluer pour autoriser la prise de décision hors AG pour les copropriétés de moins de 5 lots ou au budget de moins de 15000€ annuels. Syndic One met donc en place les outils techniques pour rendre matériellement possible ces votes et intègre les nouvelles dispositions dans sa prestation.  

La transparence et la confiance au coeur de la stratégie de Syndic One   

Un des points clés de ce système est de travailler en amélioration continue, pour toujours anticiper les besoins des copropriétés et les accompagner dans la gestion de leurs immeubles. L’entreprise mise sur la satisfaction client, en la mesurant précisément grâce à des avis vérifiés, et en faisant évoluer ses pratiques pour l’améliorer encore davantage. Apprendre de ses erreurs pour se perfectionner, tel est le crédo de ce syndic digital, qui a décidé de proposer à nouveau un gestionnaire dédié à ses clients après avoir standardisé la gestion. Avec une offre claire, précise et un échange humain, Syndic One compte s’imposer comme leader du secteur pour les années à venir.  

Des tarifs au plus juste et une protection juridique indispensable 

L’intérêt de faire appel à un syndic professionnel pour les petits immeubles se trouve notamment dans le fait de déléguer le risque à un tiers en cas de déficience de l’immeuble, mais aussi de bénéficier d’un soutien pour récolter les sommes dues par les mauvais payeurs. La partie administrative et la comptabilité enfin, sont des tâches chronophages qu’il devient très intéressant de confier lorsque leur coût est très raisonnable, et donc à hauteur des possibilités des petites copropriétés.  

*Ce contenu publi-éditorial vous est proposé par Sergic. La rédaction du Figaro n’a pas participé à sa conception.



Source link

Autres articles

Ils lancent la première machine en France à recharger les capsules à café

administrateur

Édouard Philippe rappelle les chefs d’entreprise à leur responsabilité pénale

administrateur

Le projet de Center Parcs à Roybon en Isère abandonné

administrateur

100% de l’offre de trains SNCF disponibles dès ce week-end, promet Jean-Baptiste Djebbari

administrateur

Stéphane Plaza et Mickaël Nogal, un duo inédit au chevet de l’immobilier

administrateur

Chômage partiel, PSE, contrats aidés, offres d’emploi… L’impact de la crise sur le marché du travail est toujours aussi violent

administrateur