Image default
Economie

où en sont les compagnies aériennes ?


Les compagnies aériennes voient enfin poindre une reprise partielle de leurs programmes de vols en juin, après deux mois de quasi-inactivité. À mesure que les restrictions aux frontières et les limitations de mobilité dans le monde seront levées, elles ajusteront leurs prévisions dans les semaines à venir. Les plans de vol seront régulièrement réévalués en fonction de la situation épidémique du Covid-19, de la demande et des mesures sanitaires, dont les contours ont été définis par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Voici les principales informations connues sur la reprise des vols en juin.

Air France rouvre 15% de ses vols d’ici fin juin

Depuis fin mars, Air France est une des seules compagnies aériennes à opérer sur le sol français. Elle assure entre 3% et 5% de ses horaires de vols habituels. «D’ici à fin juin», selon la compagnie, et sous réserve «de la levée des restrictions de voyages», Air France «prévoit de reprendre progressivement ses vols avec une augmentation» graduelle «du nombre de fréquences et de destinations», notamment depuis et vers la France métropolitaine, les DOM et l’Europe. La compagnie envisage d’assurer fin juin 15% de sa capacité habituelle par rapport à la même période. Depuis le 18 mai, le programme de vols nationaux et internationaux est à jour jusqu’au 30 juin 2020.

Voici les programmes disponibles depuis et vers l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle : 15 villes en France métropolitaine, 5 en outre-mer, 41 destinations vers l’Europe, 6 vers le Proche et Moyen-Orient, 6 vers l’Amérique du Nord, 2 vers l’Amérique du Sud et 5 vers l’Asie.

Des départs depuis et vers Lyon-St. Exupéry sont également prévus avec 11 villes desservies uniquement sur des lignes nationales.

Les détails des vols pour les mois de juillet et août seront publiés début juin 2020.

Easyjet veut reprendre certains vols à partir du 15 juin

La compagnie low cost britannique a annoncé jeudi 21 mai qu’elle envisageait la reprise de quelques vols à partir du 15 juin, majoritairement sur des programmes «intérieurs au Royaume-Uni et en France». Ces vols seront «principalement nationaux, en provenance de 21 aéroports européens», est-il précisé dans un communiqué. En France, des départs depuis Nice, Paris, Toulouse, Nantes, Lyon et Lille sont prévus.

Au fil de l’assouplissement des mesures de restriction de la circulation, la compagnie annoncera des trajets complémentaires.

Ryanair veut voler en juillet

Plus de 99% des appareils de la compagnie low cost irlandaise sont cloués au sol et le reste de la flotte assure des liaisons entre l’Irlande et le Royaume-Uni.

La mise en quarantaine obligatoire pour les passagers arrivant sur le sol du Royaume-Uni, annoncée vendredi 22 mai par les autorités britanniques, risque de contrarier les prévisions de Ryanair. La compagnie irlandaise avait affirmé au Figaro le 12 mai dernier «qu’à partir du 1er juillet, nous avons l’intention d’assurer 40% de notre programme normal, soit près de 1000 vols par jour contre 30 aujourd’hui», selon son directeur commercial David O’Brien. Si cette annonce était déjà conditionnée à la levée des restrictions des frontières, elle est désormais également dépendante de cette obligation de quarantaine puisqu’une grande partie de son programme de vols est à destination du Royaume-Uni.



Source link

Autres articles

à Sablé-sur-Sarthe, Valeo prend d’infinies précautions pour faire tourner son usine

administrateur

pourquoi les coiffeurs ont augmenté leurs prix

administrateur

Dans l’impasse aux États-Unis, Telegram abandonne son ambitieux projet de cryptomonnaie

administrateur

Espoir pour le commerce, les bars et la restauration

administrateur

Les droits de mutation vont-ils briser le rêve de mise au vert des Français?

administrateur

Facebook a minimisé des initiatives internes visant à affaiblir les contenus extrémistes

administrateur