Image default
Economie

Quarante jours dans le quotidien des médias


RÉCIT – Depuis le 16 mars, télés et radios ont fait preuve d’une extraordinaire capacité d’adaptation pour continuer à informer les Français.

Thibault Izoret, journaliste de Figaro Live, a rapporté chez lui tout le matériel informatique nécessaire pour continuer à animer des live. Tout a dû rentrer dans son studio parisien de 15 m².
Thibault Izoret, journaliste de Figaro Live, a rapporté chez lui tout le matériel informatique nécessaire pour continuer à animer des live. Tout a dû rentrer dans son studio parisien de 15 m². Thibault IZORET

Depuis quarante jours et le début du confinement, jamais les médias radio, télé et presse n’ont été autant écoutés, regardés et lus par les Français. Les journaux sont dans les kiosques et sur internet, les JT de 20 heures battent des records d’audience et les plages d’information se sont nettement rallongées sur les radios généralistes. Un véritable exploit car toutes les salles de rédaction de France sont vides et dans les studios, les journalistes ne sont entourés que d’une poignée de personnes. C’est le règne de la débrouille, de la vidéoconférence, du télétravail, des équipes de reporters ne rentrant plus à la rédaction.

Dans tous les journaux (ici au Figaro), les salles de rédaction sont vides. Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Avant le 16 mars, aucun patron de rédaction n’aurait pu imaginer qu’une telle organisation éclatée puisse fonctionner sur la longueur. «Je suis en plateau mais la plupart de mes chroniqueurs interviennent en Skype. Le studio est régulièrement désinfecté. J’arrive tous les jours à 3 heures du matin, je rends l’antenne à 8 h 55 et à 9 h 05, je suis dans ma voiture. Avant,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment



Source link

Autres articles

le jour d’après, la potion est amère dans les grandes surfaces

administrateur

les Français de Washington stupéfaits par l’envahissement du Capitole

administrateur

Édouard Philippe rappelle les chefs d’entreprise à leur responsabilité pénale

administrateur

Acheter une maison en banlieue pour le prix d’un appartement à Paris

administrateur

dans les services publics, il faudra prendre rendez-vous

administrateur

un déficit de 44,4 milliards d’euros en 2020

administrateur