Image default
Economie

Qu’est-ce que Twitch, ce service vidéo dont tout le monde parle ?


Après François Hollande, Jean Castex participera dimanche à une émission diffusée sur cette plateforme. Comment fonctionne Twitch ? Que peut-on y voir ? Qui est son public ? Le Figaro vous en fait la visite guidée.

Dimanche soir, le premier ministre Jean Castex répondra aux questions des internautes sur Twitch. Une première pour le chef du gouvernement, qui illustre l’engouement soudain autour de cette plateforme vidéo. Le succès de la chaîne lancée en début d’année par Samuel Étienne est loin d’y être étranger. Suivie par plusieurs dizaines de milliers de personnes, sa revue de presse interactive de près de deux heures a donné des idées à BFMTV, Ouest-France ou Le Télégramme, qui ont ouvert leurs propres chaînes.

Vous êtes perdu face à ce phénomène ? Le Figaro vous propose un tour d’horizon de Twitch : qui sont les utilisateurs de la plateforme ? Comment fonctionne-t-elle ? Qu’y trouve-t-on ? Que veut dire « sub » ? Peut-on y gagner de l’argent ? Visite guidée.

Comment fonctionne Twitch ?

Créé en 2011 et racheté par Amazon en 2014, Twitch est un service de diffusion de vidéos en direct. Comme sur YouTube, n’importe qui peut créer sa chaîne. Les spectateurs regardent gratuitement les vidéos et peuvent les commenter en temps réel par écrit. Un tchat de discussion est en effet accolé à chaque flux en direct. L’animateur de la chaîne voit les messages et peut y réagir. Cette interactivité est louée par les utilisateurs de la plateforme.

La chaîne Kamet0 diffuse une partie de Minecraft. À droite, ses « viewers » peuvent discuter par écrit. Capture d’écran Figaro

Que peut-on voir sur Twitch ?

Cela saute aux yeux en se rendant sur Twitch : la plateforme est centrée autour du jeu vidéo. Fortnite, Call of Duty, Among Us ou League of Legends font partie des titres les plus « streamés » sur la plateforme. Twitch permet en effet à n’importe quel joueur de jeu vidéo de diffuser en direct ses parties et d’échanger avec son public. Son visage apparaît en incrustation sur l’image, ce qui permet de voir en direct ses réactions.

L’habillage de certaines chaînes peut être très travaillé, afin de lui donner une identité forte.

Les streamers (ici, Gautoz) peuvent personnaliser l’habillage de leurs chaînes Capture d’écran Figaro

Le « Just Chatting », ou les discussions entre l’animateur et ses spectateurs, est une autre catégorie importante de Twitch. On y trouve aussi bien des émissions de commentaires autour de l’actualité (généraliste ou pop culture), que des conversations autour de sujets intimes et personnels.

Le service cherche par ailleurs à attirer un plus large public en créant des catégories « sport », « artisanat », « bien-être », « voyages », « arts », « cuisine »…

Qui regarde Twitch ?

Selon Médiamétrie, 5 millions de Français se connectent au moins une fois par mois sur Twitch, et près d’un million s’y rendent chaque jour. À titre de comparaison, 19 millions de Français vont chaque jour sur YouTube, 16 millions sur Snapchat, 13 millions sur Instagram, 5 millions sur TikTok.

L’audience de Twitch en France est très majoritairement composée de jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans. Les 11-18 ans représentent 28 % du public.

En 2017, Twitch avait révélé que 80 % de son audience était composée d’hommes. La plateforme travaille à attirer plus de femmes.

Qu’est-ce qu’une grosse audience sur Twitch ?

Le 8 mars, l’interview de François Hollande par les internautes sur la chaîne de Samuel Étienne a dépassé les 80.000 spectateurs en simultané. La chaîne était numéro un mondial à 23 heures, heure de Paris.

Cela peut paraître peu comparé aux audiences de certaines vidéos YouTube, ou même de la télévision. Mais les directs peuvent être revisionnés à la demande. 48 heures après sa diffusion, l’intervention de François Hollande a été regardée plus de 700.000 fois en replay. Aussi, les spectateurs en direct de Twitch sont très engagés et restent longuement sur la chaîne. Certains utilisent même la plateforme comme une radio.

Twitch a-t-il ses propres stars ?

Oui ! Certains utilisateurs de la plateforme, appelés « streamers », sont suivis par des millions de personnes.

En France, les stars de la plateforme sont masculines. On peut citer Gotaga (2,8 millions d’abonnés), LeBouseuh (1,3 million d’abonnés), Doigby (1,3 million d’abonnés), ZeratoR (1 million d’abonnés), Sardoche (958.000 abonnés), Domingo (995.000 abonnés), Wankil Studio (846.000 abonnés), Kamet0 (787.000 abonnés), Mistermv (632.000 abonnés), Antoine Daniel (592.000 abonnés)… Le YouTubeur Squeezie réunit également une forte communauté sur Twitch avec 2,6 millions d’abonnés.

Peut-on gagner de l’argent sur Twitch ?

Twitch permet de gagner de l’argent par différents canaux, mais il faut se montrer assidu (plusieurs diffusions par semaine) et réunir un minimum d’abonnés à son compte avant de pouvoir le monétiser.

  • Les vidéos Twitch peuvent être entrecoupées de publicités. Le streamer touche une fraction de l’argent payé par l’annonceur.
  • Le streamer peut travailler avec des marques et être rémunéré pour, par exemple, jouer à un jeu vidéo bien précis.
  • Le streamer peut ajouter un lien permettant d’acheter le jeu vidéo présenté. ll touche alors 5% de la vente.
  • Les spectateurs peuvent verser de l’argent à leur streamer favori, soit de manière ponctuelle, soit en souscrivant à un abonnement à 4,99 euros par mois. Twitch garde une commission de 30 à 50%.

Est-il facile de gagner de l’argent sur Twitch?

Non. Selon le site Twitch Tracker, 95 % des vidéos diffusées sur Twitch sont regardées par moins de 5 personnes. Un très grand nombre d’utilisateurs « streament » dans le vide, sans aucun spectateur.

Il est devenu difficile de faire son trou sur la plateforme sans notoriété préalable. Nombre de chaînes arrivant à dégager au moins quelques centaines d’euros de revenus par mois sont animées par des personnalités du jeu vidéo (joueurs d’e-sport, journalistes spécialisés…) ou de YouTube.

Qu’est-ce qu’un «sub» ou un «raid»?

Twitch use d’un vocabulaire spécifique, et très anglophone, qui peut perdre les nouveaux venus. En voici les termes les plus courants :

  • Streamer : l’animateur d’une chaîne Twitch
  • Viewer : le spectateur d’une chaîne Twitch
  • Sub : souscrire à un abonnement mensuel, de 4,99 euros par mois et par chaîne que l’on souhaite soutenir.
  • Bits : la monnaie virtuelle de Twitch, à acheter contre des euros
  • Cheers : des émojis payants à acheter contre des Bits et à utiliser dans les tchats d’une chaîne Twitch. De 50 à 70% de la somme versée revient au steamer.
  • Raid : à la fin de son émission, un streamer peut automatiquement envoyer ses spectateurs vers une autre chaîne Twitch. C’est une manière de faire découvrir à son public un streamer qu’il souhaite soutenir.

Comment associer son compte Amazon Prime à Twitch ?

Être abonné à Amazon Prime (5,99 euros par mois) offre plusieurs avantages à activer sur Twitch :

  • Télécharger gratuitement des jeux vidéo PC chaque mois.
  • Obtenir du butin de jeux gratuitement pour des jeux très populaires comme GTA Online ou League of Legends.
  • Soutenir une chaîne Twitch de son choix en s’y abonnant (le streamer reçoit alors un peu plus de trois euros).

Pour activer ces avantages, il suffit de se rendre sur le site Prime Gaming, de cliquer sur « Vous êtes déjà membre de Prime ? » et de rentrer son mot de passe Amazon Prime.



Source link

Autres articles

Bombardier Transport investit dans le Nord et crée 400 emplois

administrateur

Après une année creuse, les dons des Français sont repartis à la hausse en 2019

administrateur

l’État refuse le rachat de Photonis par une société américaine

administrateur

Les HLM ont de plus en plus de mal à loger les plus pauvres

administrateur

nos 5 conseils pour vous constituer un apport personnel

administrateur

combien de personnes la filière fait-elle vivre ?

administrateur