Image default
Economie

Ruth Elkrief arrive prochainement sur LCI


INFO LE FIGARO – En février dernier, la journaliste politique avait annoncé son départ surprise de BFMTV.

Le microcosme médiatique l’imaginait briguer la présidence de la chaîne Public Sénat, qui doit être renouvelée le 31 mai. Mais non. Ruth Elkrief « va faire son grand retour sur LCI », annonce Fabien Namias, le directeur général adjoint de la chaîne d’info en continue du groupe TF1. Après 15 ans passés dans le giron de BFMTV, dont elle fût l’une des grandes incarnations, la journaliste politique rejoindra, dès le 1er mai, un groupe qu’elle connaît bien.
En 1987, elle avait été recrutée par Michèle Cotta à TF1, où elle deviendra chef du service politique. « Avant de mettre son talent au service de BFMTV, Ruth Elkrief a aussi contribué au lancement de LCI, en 1994, rappelle Fabien Namias. Elle y présentait « Le grand Journal », aux côtés de David Pujadas, puis elle a ensuite animé une interview quotidienne ».

Femme de «coups» médiatiques

L’embauche de la journaliste sur LCI, en tant « qu’intervieweuse, éditorialiste et conseillère auprès de la direction », va permettre à la chaîne de se renforcer à la veille de plusieurs grands événements électoraux. Ruth Elkrief arrive avec un solide carnet d’adresses et une expérience qui n’est plus à démontrer. Sa crédibilité, alors que la présidentielle s’annonce hautement inflammable, constitue en outre un atout pour l’image de la chaîne. Mais c’est surtout une femme de « coups » que LCI recrute. En novembre dernier sur BFMTV, elle avait été la première à recueillir la réaction d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, à la suite de tensions avec les Verts. En avril 2017, elle avait aussi animé avec Laurence Ferrari un débat opposant les onze candidats à l’élection présidentielle. « Elle a un nez politique hors du commun et elle a tissé au fil des années une relation de confiance avec les personnalités politiques de gauche comme de droite. Tous lui reconnaissent un savoir-faire, un professionnalisme et une grande ténacité » fait remarquer Fabien Namias.

Un rendez-vous quotidien à la rentrée

Bref, c’est une jolie prise de guerre, alors que toutes les rédactions s’organisent pour devenir le lieu privilégié des débats durant la campagne présidentielle. « C’est une chose d’être un grand journaliste politique, c’en est une autre de connaître les rythmes et la pratique des chaînes d’info. Ruth dégage une énergie qui sera très utile », estime Fabien Namias.

Si la journaliste vient étoffer une équipe déjà constituée de personnalités reconnues comme Adrien Gindre, Amélie Carrouër, Elizabeth Martichoux, Jean-Michel Aphatie, Arlette Chabot sans oublier la tête d’affiche David Pujadas, elle a décroché une place au centre du jeu. « Ruth aura dès la rentrée prochaine un rendez politique quotidien pour faire vivre la campagne », annonce Fabien Namias, sans préciser pour l’heure la case de ce nouveau rendez-vous. « Il sera bâti autour d’elle et intégrera une interview premium. Mais Ruth aura aussi vocation à participer à d’autres moments clés de la chaîne », précise le dirigeant. En attendant, l’experte en politique participera, à compter du 1er mai, à la couverture des régionales -si elles ont lieu-, et « s’intéressera plus largement aux grands enjeux du pays », confie Fabien Namias.



Source link

Autres articles

La PlayStation 5 sortira le 19 novembre en France

administrateur

Pourquoi les bars ferment et ne peuvent pas être soumis à un protocole renforcé ?

administrateur

La multiplication des catastrophes climatiques pousse les assureurs à réagir

administrateur

les Français bien décidés à dépenser plus que d’habitude pour conjurer la morosité

administrateur

Métro, bus, TGV, avion…comment se profile la reprise dans les transports le 11 mai ?

administrateur

Avec la crise sanitaire, les banques traditionnelles ont rattrapé leur retard sur les banques en ligne

administrateur