Image default
Economie

Tout savoir sur les bilans de compétences


Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ? À quoi sert-il et combien coûte-t-il? Le Figaro répond à toutes vos questions sur ce dispositif d’accompagnement à l’évolution professionnelle.

La crise sanitaire a poussé de nombreux Français à remettre en cause leur orientation professionnelle. Le bilan de compétences est une bonne solution pour les y aider. Mais comprendre tous ses tenants et aboutissants peut sembler compliqué. Le Figaro décrypte cet outil et répond à vos questions.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences?

Un bilan de compétences est un dispositif d’accompagnement individuel à destination des personnes actives, dont le but est d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ainsi que ses motivations et aspirations, afin de construire un projet d’évolution professionnelle. Créé en 1991, il est encadré par le droit du travail et réglementé.

Qui peut en bénéficier ?

Le bilan de compétences est ouvert à tout salarié des secteurs publics et privés, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi. La demande doit alors être faite auprès de Pôle emploi, de l’APEC ou de Cap Emploi.

Si le bilan de compétences est réalisé à l’initiative d’un salarié en dehors de son temps de travail, celui-ci n’a pas à en informer son employeur. S’il est réalisé sur le temps de travail au contraire, le salarié doit demander l’accord de son employeur et les règles spécifiques au droit à la formation s’appliquent. En effet, un salarié en CDI devra alors justifier de cinq années de salariat, consécutives ou non, dont 12 mois au sein de l’entreprise dans laquelle il effectue sa demande. Un salarié en CDD devra quant à lui justifier de 24 mois de salariat, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois. À noter qu’un délai de cinq ans doit être respecté entre deux bilans.

Pourquoi faire un bilan de compétences?

Il permet d’analyser ses expériences professionnelles afin d’identifier ses compétences et aptitudes, mais également de définir ses goûts, motivations et aspirations. L’objectif du bilan de compétences est de construire un projet d’évolution professionnelle, et de le confronter au marché de l’emploi. Il peut aider ensuite à négocier un nouvel emploi, une formation ou une évolution de carrière.

Comment se déroule-t-il?

La durée du bilan de compétences varie selon les besoins de la personne accompagnée et ne dépasse généralement pas 24 heures réparties sur plusieurs semaines.

Le bilan comprend obligatoirement trois phases. Une phase préliminaire pour analyser la demande du bénéficiaire et déterminer le format adapté pour répondre à ses besoins. Une phase d’investigation pour déterminer une ou plusieurs alternatives d’un projet professionnel pertinent. Une phase de conclusion qui définit les modalités concrètes de mise en œuvre du projet. À la fin du bilan de compétences, le bénéficiaire reçoit une présentation détaillée et une synthèse des résultats de son bilan, qui ne peuvent être communiquées à un tiers sans son accord.

Combien coûte un bilan de compétences ?

Le prix du bilan de compétences varie selon les organismes prestataires, mais il est finançable à 100% par le Compte Personnel de Formation dans les organismes agréés. Il peut aller de 600 euros à 3 000 euros et tourne généralement autour de 1000 à 2000 euros.

Il peut être financé par Pôle Emploi, l’APEC ou Cap Emploi pour les demandeurs d’emploi.

Comment faire un bilan de compétences gratuit ?

Les centres de bilan de compétences agréés sont éligibles au CPF, qui permet de financer un bilan de compétences à l’aide des heures acquises lors d’une activité salariée.

Pour mobiliser ses heures de CPF, il suffit de se connecter à son compte CPF sur moncompteformation.gouv.fr, d’ouvrir un dossier formation, et de le compléter à l’aide du code CPF, à savoir 202.

Des tests de personnalité gratuits sont également accessibles en ligne, ils ne constituent pas en eux-mêmes un bilan de compétences, mais peuvent compléter la phase d’investigation de ce dernier. Parmi ceux-ci on trouve par exemple mareussite.com ou nouvelleviepro.fr.

Qui prend en charge le bilan de compétences ?

Le bilan de compétences peut être pris en charge par le bénéficiaire, en autofinancement ou à l’aide de son CPF. Pôle emploi peut également financer le bilan de compétences des demandeurs d’emploi indemnisés ou non, qui doivent alors en faire la demande auprès de leur conseiller Pôle emploi. Enfin, dans le cadre d’un plan de développement des compétences de l’entreprise ou d’un congé de reclassement, le bilan de compétences peut avoir lieu à l’initiative de l’entreprise, il fait alors l’objet d’une convention tripartite entre le salarié, l’employeur, et l’organisme prestataire du bilan, et ne peut avoir lieu sans le consentement du salarié. Le coût du bilan est alors à la charge de l’employeur.

Où faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences doit être réalisé dans un centre de bilan de compétences agréé par l’État. Le site bilandecompetences.fr répertorie de nombreux centres de bilans de compétences en France. Il est obligatoirement réalisé par un prestataire extérieur à l’entreprise, qui ne peut organiser en interne le bilan pour ses salariés.



Source link

Autres articles

Ordonnance sur les petites copropriétés : Syndic One a su anticiper  

administrateur

les dispositifs d’urgence ont été plutôt bien ciblés par le gouvernement

administrateur

Le Boeing MAX 737 pourrait voler à nouveau dès ce lundi

administrateur

Facebook essuie un redressement fiscal de 106 millions d’euros en France

administrateur

La croissance française devrait fortement rebondir au troisième trimestre

administrateur

l’investissement chute de près de 20% dans le monde

administrateur