Image default
Economie

Une ligne-clé du métro du Grand Paris ne sera pas prête pour les JO de 2024


La société du Grand Paris annonce le retard du chantier de la future ligne 16 ainsi entre Saint-Denis et Clichy, ainsi qu’un tronçon de la ligne 17 jusqu’au Bourget.

La ligne 16 du futur métro du Grand Paris, qui devait relier entre eux des sites des jeux Olympiques de 2024 en Seine-Saint-Denis, aura deux ans de retard et ne sera pas prête à temps pour les JO, a annoncé mardi la Société du Grand Paris (SGP).

«La première partie de la ligne 16 de Saint-Denis Pleyel à Clichy-Montfermeil est aujourd’hui prévue pour le deuxième semestre 2026», a annoncé à l’AFP le président de la SGP, Jean-François Monteils. Ce tronçon, de même qu’une amorce de la ligne 17 jusqu’à l’aéroport du Bourget où doit être installé le village des médias des JO, était jusqu’à présent prévu pour le printemps 2024, même si les responsables de la SGP avaient déjà averti que les délais seraient difficiles à tenir.

Conséquence du Covid-19

Il s’agissait aussi de tenir une promesse d’Emmanuel Macron qui avait annoncé en 2017 l’arrivée du métro dans les quartiers sensibles de Clichy-Montfermeil en 2024. L’épidémie de Covid-19, notamment, a eu raison de ces prévisions. «Ce serait entre guillemets simple s’il n’y avait que la crise pandémique, mais l’honnêteté oblige à dire qu’il n’y a pas que la crise pandémique», admet Jean-François Monteils.

Parmi les difficultés rencontrées, il a cité le désamiantage du site du dépôt d’Aulnay-sous-Bois, la difficulté de faire venir des techniciens d’Allemagne pour venir au chevet des tunneliers pendant le confinement et les conséquences du décès accidentel d’un ouvrier à Noël, qui a contraint un tunnelier à l’arrêt pendant six mois, pendant l’enquête. La mise en service du reste de la ligne 16 entre Clichy-Montfermeil et Noisy-Champs, en revanche, doit être avancée de 2030 à 2028.

À VOIR AUSSI – Métro Grand Paris Express: présentation des futures rames avec une maquette à taille réelle

Extension de la ligne 14 livrée à temps pour les JO

Quant à la ligne 17, son amorce jusqu’au Bourget est aussi retardée jusqu’au second semestre 2025, de même que la suite jusqu’à Gonesse, mais elle atteindra le Parc des Expositions en 2028, plus tôt que prévu.

Seul soulagement olympique: les prolongements de la ligne 14 devraient selon la SGP être bien achevés à temps pour les JO, jusqu’à Saint-Denis Pleyel au nord et l’aéroport d’Orly au sud. M. Monteils a aussi indiqué que le sud de la ligne 15, de Noisy-Champs à Pont de Sèvres, ne serait pas achevé avant la fin 2025, au lieu de mi-2025 comme prévu jusqu’à présent.

Enfin, la ligne 18, au sud-ouest, sera inaugurée en trois morceaux: en 2026 entre Massy-Palaiseau et Saclay, en 2028 entre Orly et Massy-Palaiseau, et en 2030 entre Saclay et Versailles. Le reste des 200 km du métro du Grand Paris est annoncé pour 2030. «On a tout commencé et on finira tout», a assuré M. Monteils.

De leur côté, les organisateurs se veulent rassurants. «Au final, peu de sites sont directement impactés par ce retard», assure le comité d’organisation, qui promet de prévoir des «solutions alternatives» pour acheminer spectateurs et journalistes.



Source link

Autres articles

les pharmaciens se préparent à mettre les bouchées doubles

administrateur

Un juge américain autorise l’extradition de complices présumés de Carlos Ghosn

administrateur

Décision de justice attendue dans l’occupation du Petit Cambodge à Paris

administrateur

comment la Russie étend son influence en Méditerranée

administrateur

Alibaba annonce un milliard d’euros de perte trimestrielle

administrateur

Un quart des entreprises diminuera sa masse salariale de plus de 10% d’ici la fin de l’année

administrateur